Il n’y a pas plus crapuleux sur terre aujourd’hui que le pouvoir saoudien, c’est un fait. Ils découpent des journalistes à la scie sauteuse, ils financent le terrorisme… maintenant ils vont jusqu’à livrer un musulman en pleine omra aux autorités criminelles chinoises !


Un érudit religieux musulman ouïghour a été arrêté vendredi en Arabie saoudite, craignant d’être expulsé et  torturé dans un camp de « rééducation » s’il est renvoyé en Chine.

Les militants craignent qu’Aimadoula Waili, également connu sous le nom de Hemdullah Abduweli, originaire de la province du Xingjiang en Chine, ne soit renvoyé dans son pays d’origine après son arrestation dans le royaume d’Arabie saoudite alors qu’il effectuait sa Omra.

Le militant ouïghour Abduweli Ayup a fait part de ses inquiétudes au sujet de l’arrestation de Waili, affirmant que s’il était expulsé, il pourrait faire face à une longue peine de prison en Chine.

Plus tôt ce mois-ci, Waili a déclaré à Middle East Eye  qu’il craignait pour sa vie après que le consulat chinois en Arabie saoudite aurait demandé son expulsion.

Ayup a déclaré lundi que Waili avait été arrêté vendredi à 20 heures avec un autre Ouïghour, Nurmemet Rozi, et n’avait pu parler à sa femme par téléphone depuis son arrestation.

Selon certaines informations, Waili est actuellement détenu à la prison de Buraiman à Djeddah sans aucune charge contre lui.

« Abduweli a appelé sa femme et lui a dit qu’il était en danger et qu’elle devait agir. Sa femme m’a alors appelé et m’a dit que la sécurité de l’État saoudien l’avait arrêté et qu’elle essayait de contacter des avocats », a déclaré Ayup.

« Il n’y a pas d’accusation officielle contre lui et il n’a aucun casier judiciaire en Turquie ou en Arabie saoudite. »



Waili s’est rendu en Arabie saoudite en février de cette année pour effectuer le pèlerinage de la Omra, depuis la Turquie où il résidait, et est resté en Arabie saoudite depuis lors.

Selon Ayup, Waili a été pris pour cible car il est un érudit religieux influent et a déjà été arrêté à Xinjang en 2013 et 2014 pour sa prédication.

Ayup a déclaré qu’en raison du bilan de Waili en tant que prisonnier politique en Chine, le gouvernement avait continué à le harceler et à le poursuivre à l’étranger.

« L’Arabie saoudite est très importante pour les Ouïghours parce que la Mecque est là, et notre peuple ne peut pas s’arrêter d’y aller à cause de cela. Comment l’Arabie saoudite peut-elle maintenir sa réputation de protectrice des lieux saints alors qu’elle ne peut pas protéger les Ouïghours ? », a demandé Ayup.

« L’Arabie saoudite ne devrait pas avoir deux visages, elle devrait déclarer ouvertement si elle peut ou ne peut pas protéger les Ouïghours. »

Rozi, un homme d’affaires ouïghour de 44 ans arrêté aux côtés de Waili, était également arrivé en Arabie saoudite en février pour effectuer le pèlerinage de la Omra.

Selon Ayup, il a été arrêté pour avoir aidé Waili en lui donnant un téléphone portable et en l’aidant à contacter des militants et des organisations ouïghours.


Ayyoub

Alnas.fr

26 novembre 2020