Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

Un serpent antisémite, par Lotfi Hadjiat 

Des crocodiles dans les rues en Australie, un serpent sur le Mur des Lamentations et des cafards volants par millions à la Mecque. Ces derniers mois, les signes se multiplient pour les sceptiques. Essayons de les analyser modestement et raisonnablement. Le serpent d’abord, éminent symbole des puissances démoniaques. Que par ce serpent, le Diable se manifeste sur le Mur des Lamentations est tout à fait cohérent. Surtout quand ce serpent s’attaque à un pigeon. Le pigeon faisant partie de la famille des colombidés, et la colombe étant un symbole de la paix, ce signe signifie selon toute vraisemblance que Israël est dirigé par l’ennemi de l’humanité, Satan…

À la une

Le Maharal de Prague, par Lotfi Hadjiat 

Dimanche dernier dans le métro, la rame où je me trouvais s’arrête soudain. En plein tunnel. Le conducteur nous informe alors que « suite à un accident de voyageur la rame est arrêtée pour un moment », et nous « remercie de notre compréhension ». Un type au foulard rouge s’emporte : « Ils nous emmerdent, bordel ! Ils peuvent pas se suicider ailleurs ! Ou aller bosser ! Fainéants ! ». Les passagers dans le wagon ne réagissèrent pas beaucoup.

À la une

Porte de la Bête, par Lotfi Hadjiat 

Au crépuscule des mourants, les vivants entonneront la prosodie des dernières luttes. Des carnages d’illusions, des hécatombes de simulacres joncheront la chaume des espoirs sur le chemins des oubliés. Le cortège sanguinolent dégueulant de douleurs suspendu à l’âme humiliée se détachera bientôt et tournoiera dans le gouffre sans fond. Mourir en homme pour vivre en Dieu. La mort est le grand secret de la vie, une goutte de mort pour un océan de vie. Arrive le temps de la reddition des âmes. De la rémission des voiles. Du retour de la lumière d’amour après une longue absence. Des nuées de démons sortiront des entrailles pestilentielles du crime.

À la une

Mes doléances, par Lotfi Hadjiat 

Il ne faut pas accabler le président de la république, c’est un chic type, il a su écouter la colère noire des citoyens, il a su faire un geste en leur ouvrant un cahier des doléances. Moi j’adhère. Et afin de contribuer au grand débat national lourd de promesses et de pognon, j’aimerais présenter ci-après quelques modestes propositions qui j’espère seront utiles et fécondes :

À la une

La tentation des armes, par Lotfi Hadjiat 

La république maçonnique se fissure, le bétail goy est en colère et le fait savoir brutalement en s’en prenant physiquement aux représentants et aux institutions de ladite république. L’abrutissement méthodique des masses goy n’a pas fonctionné, même avec une propagande acharnée sur tous les fronts, musique, cinéma, publicités, informations, polémiques, divertissements, écoles, publications… Quant à la dernière tactique du détournement de la colère du bétail goy vers et contre l’islam, cette stratégie a elle aussi échoué malgré les hurlements aux loups des Zemmour, Finkielkraut, Bernard-Henry Lévy…