C’est la panique à bord du bateau Larem, les rats quittent le navire car les conséquences de la destruction de l’hôpital public sont catastrophiques et des têtes vont tomber.


Deux jours après le premier tour des municipales, à la suite incertaine, Agnès Buzyn, ex-ministre de la Santé et candidate LREM à la mairie de Paris, lâche une bombe politique en revenant sur la gestion de l’épidémie du coronavirus et le maintien des élections. « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade », déclare-t-elle au « Monde ». 

[…]


Photo d’illustration : Agnès Buzyn, dimanche lors de son discours après les résultats du premier tour. Julien DE ROSA / POOL / AFP

Émilie Cabot

Paris Match 
17 mars 2020