Comme beaucoup d’autres chiffres totalement falsifiés, pourquoi autant de mensonges si ce n’est pour faire peur et terroriser encore plus de gens !


Avec plus de cinquante cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants, Paris a été classé ce vendredi 14 août « zone active » de la circulation du virus.

Or, la méthode appliquée pour recenser les cas positifs pourrait gonfler les chiffres, particulièrement pendant cette période de vacances.

Dans son point épidémiologique du jeudi 13 août, Santé publique France indiquait que « le taux d’incidence le plus élevé était observé à Paris » avec 62 cas positifs sur 100.000 habitants. Mais deux données peuvent considérablement gonfler ce chiffre.

46,2 au lieu de 62

La première, c’est la méthode de recensement des cas positifs, qui prend en compte le département de résidence et non le lieu de contamination. « Les personnes en vacances hors de leur département et qui acquièrent l’infection dans leur lieu de vacances sont comptabilisées dans la base Sidep [le fichier national] selon leur commune de résidence habituelle », a notamment précisé Santé publique France. Des Parisiens infectés pendant des vacances sur la Côte d’Azur seront ainsi inscrits comme positifs à Paris.

D’après Nicolas Péju, directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé d’île-de-France, les conséquences de cette méthode sur le taux d’incidence seraient toutefois minimes. «Nous pensons que ça peut jouer, mais uniquement à la marge. Cela ne remet pas en question la tendance à une nette augmentation de l’incidence depuis quelques semaines», a-t-il déclaré dans les colonnes du Monde.


L’autre donnée qui pourrait fausser les chiffres parisiens, c’est le fait que les voyageurs positifs dépistés à Roissy Charles-de-Gaulle et à Orly sont aussi enregistrés dans la capitale en l’absence d’adresse de résidence connue. Santé publique France considère que « l’incidence à Paris, hors tests aux aéroports, est estimée à 46,2 pour 100.000 habitants », en dessous du seuil d’alerte fixé à 50 cas.

 


Photo d’illustration : dans son point épidémiologique du jeudi 13 août, Santé publique France indiquait que « le taux d’incidence le plus élevé était observé à Paris » avec 62 cas positifs sur 100.000 habitants.[PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP]

Accueil

16 août 2020