Propos raisonnables et logiques mais rien de logique ne sort du covidisme car l’objectif n’est pas sanitaire mais politique. Les chiffres sont clairs, 90 % des soignants sont vaccinés, nous sommes donc largement au-dessus du taux nécessaire pour l’immunité collective, du coup pourquoi cet acharnement stupide et dangereux pour la santé des malades ?






Photo d’illustration : Le ministre français de la Santé Olivier Veran assiste à une conférence de presse sur la stratégie actuelle du gouvernement français face à la pandémie de coronavirus (COVID-19), à Paris, France, le 4 mars 2021. Alain Jocard/Pool via REUTERS