Le Pr Didier Raoult parle, lors de son intervention au Sénat, de l’effet nocebo causé par la propagande médiatique et du terrorisme sanitaire mis en place par le gouvernement. Les conséquences de ce stress inouï sont incalculables. Non seulement ils ont refusé l’utilisation de l’hydroxychloroquine et du coup d’un potentiel effet placebo efficace, mais ils ont préféré terroriser tout le monde en leur répétant à longueur de journées que nous allions tous mourir !