Les responsables de la mise en place du protocole Rivotril qui facilite l’euthanasie des plus âgés dans les EHPAD, après leur avoir refusé le protocole de l’IHU de Marseille (Hydroxychloroquine + azithromycine + zinc), refuse la minute de silence proposé par le docteur Martine Wonner, également député à l’Assemblée nationale. Cette image est très forte et démontre à quel point l’exécutif et méprisant, il devra en rendre compte un jour ou l’autre devant la justice et l’Histoire.



Publiée le 4 novembre 2020

COVID19 : l’assemblée nationale refuse une minute de silence pour les victimes du protocole Rivotril


Martine Wonner : « Ce jour à l’Assemblée nationale la minute de silence que j’ai demandée en hommage à toutes les personnes âgées non soignées et accompagnées vers la mort grâce au protocole Rivotril décrété par le Ministre de la santé le 27 mars a été refusée. Je suis choquée pour toutes les familles endeuillées. »