Ceci n’est rien d’autre qu’une énième insulte au peuple français. Le président de l’Assemblée nationale qui veut sanctuariser la France avec le pass sanitaire afin de protéger tout le monde (sic) selon ses propres mots a refusé de le rendre obligatoire au sein même de l’Assemblée nationale, celle qui légifère ! C’est un cauchemar. Ils n’ont honte de rien, ils n’ont aucune limite. C’est ce qu’il nous ont fait avec la police nationale qui est dispensée de pass sanitaire alors que ce sont ses membres qui vont contrôler l’application de ce même pass !