C‘est tout de même extraordinaire de voir à quel point les médias se moquent du peuple. Vous pouvez constater, ci-dessous, dans cette vidéo de l’AFP – que nous n’avons pas le droit de reprendre sur notre site car ils nous ont bloqués – le ridicule Spike Lee coupable d’une faute de goût dans un costume rose fuchsia avec une paire de lunettes aussi voyantes, faire la bise à la ministre de la culture Roselyne Bachelot mais également aux patrons du festival de Cannes, Thierry Fremont et Pierre Lescure.

Si vous vous connectez aujourd’hui sur BFM, vous verrez à quel point nous sommes tous en danger de mort avec le variant delta ! Le ministre de la santé est en train de rencontrer les responsables des professionnels de la santé afin de rendre obligatoire la vaccination ! BFM nous explique que les vacances sont en danger et que l’Espagne, la Catalogne pour être précis, vient de remettre en place des mesures de restriction… bref, nous allons bientôt tous mourir. Apparemment, les journalistes menteurs professionnels de BFM ne savent pas qu’au palais des festivals à Cannes tout va très bien. Un grand nombre de stars ne portent  même pas le masque comme vous pouvez le constater dans la galerie de photographies ci-dessous. je ne parle même pas des membres du jury qui ne respectent pas les distanciations et ne portent pas le masque dans un lieu clos. On ne parle pas non plus des membres du jury qui se tiennent par la main ! Il suffit de regarder Pedro Almodovar faire la bise à Jodie Foster, au moment où il lui remet un prix, pour comprendre que tout ceci est une gigantesque mascarade.

Il semble que le palais des festivals de Cannes ait fait sécession d’avec l’État français car nous n’avons vu aucun policier venir contrôler le respect des mesures sanitaires comme ils l’ont fait avec une violence rare lors du rassemblement des jeunes à Redon. Où était-il donc le préfet de Cannes ? Comment est-il possible de laisser faire un tel cluster géant alors que le variant delta est en train de prendre le dessus en France ! C’est d’autant plus grave qu’un grand nombre de ces stars du cinéma viennent de l’étranger ! On imagine que le pass sanitaire n’a pas été demandé aux festivaliers car il est destiné exclusivement aux sans-dents ! Pourtant on voit sur les images que la salle contenait plus de 1000 personnes !

Vous l’aurez compris, à l’instar de ce qui s’est passé au G7 avec des dirigeants qui se faisaient la bise et trinquaient en toute tranquillité, Il faut bien comprendre qu’il existe deux covid-19, celui des gueux et des sans-dents d’un côté et celui des puissants de l’autre. Bien entendu, celui des premiers est bien plus virulent, mortel et contagieux et nécessite des confinements à répétition. Celui des seconds est beaucoup plus cool, pas du tout mortel, il suffit de mettre un joli costume une belle robe de créateur pour s’en prémunir.