Il est tout de même assez savoureux de voir Macron parler de « crise de l’autorité » en France tout en choisissant comme ministre de la culture un clown comme Bachelot qui n’a pas raté une seule occasion de se ridiculiser et humilier son ex fonction de ministre sur les plateaux télé !