Pas un mot sur cette crapulerie israhellienne dans les journaux officiels ! C’est curieux, non ? C’est une des symptomatologies directes et effectives du complot dans sa composante médiatique. Où est le Quai d’Orsay dans cette affaire ? Aucune déclaration, en espérant que cela passe inaperçu voire oublié très vite, une nouvelle info en chassant la première. Il est vrai que L. Fabius a beaucoup plus à faire avec son délinquant de fiston…

http://www.youtube.com/watch?v=93gQICo1N34

israhellLa diplomate française Marion Fesneau-Castaing, en poste au Consulat général de France à Jérusalem, s’est retrouvée allongée sur le sol après qu’elle ait été malmenée et tirée par l’armée israélienne, hors du camion dans lequel elle se trouvait. Le 20 septembre 2013, des soldats de l’armée sioniste ont lancé des grenades assourdissantes au passage d’un convoi qui roulait en direction de Khirbet al-Makhu, en Cisjordanie. Ce convoi était composé de diplomates européens, de membres d’ONG, de locaux et transportait des vivres et des tentes destinés à une centaine de Palestiniens, dont les habitations de fortune avaient été détruites quelques jours auparavant, sur décision de la Cour suprême israélienne statuant qu’elles avaient été construites sans permis et avait décrété le site « zone militaire fermée ».

Une source diplomatique européenne a précisé, sous le couvert de l’anonymat, que des diplomates de France, du Royaume-Uni, d’Espagne, de Grèce, de Suède, d’Irlande, ainsi que de l’Union européenne (UE) accompagnaient le convoi.

La diplomate française s’est faite sortir du camion par des soldats de l’entité sioniste qui sont repartis avec les vivres ! « Ils m’ont éjectée du camion et forcée à rester au sol, sans considération pour mon immunité diplomatique », a expliqué Marion Fesneau-Castaing. « Voilà comment le droit international est respecté ici ! », a-t-elle ajouté.

Le coordinateur humanitaire de l’ONU pour les Territoires palestiniens, James Rawley, a « appelé les autorités israéliennes à respecter leurs obligations de puissance occupante en protégeant les communautés sous leur responsabilité, et notamment en cessant les démolitions de maisons et de propriétés palestiniennes ».

Le Parti Anti Sioniste salue le geste de ces diplomates européens qui, à la différence de la plupart de leur gouvernement, ont eu le courage de s’opposer à l’injustice…

Parti Anti Sioniste

FMM_3edition_Index  11_Septembre_2001_MiniShoah_Hebdo