Que s’est-il passé pour que la HAS parle enfin d’une possibilité de suivi des covidés par les médecins libéraux au lieu de les laisser chez eux crever à feu doux sous l’unique paracétamol, avant d’appeler le SAMU en toute urgence pour prendre un lit de réa ? Il aura fallu attendre le 12 avril 2021 pour les voir conseiller la surveillance systématique par un médecin généraliste et la prescription d’un oxymètre digital !

Par contre toujours rien sur les traitements préventifs : HCQ, Ivermectine, vitamine D, zinc, vitamine C ! Ce qui démontre qu’ils sont encore complices du système.