sofia-vergara

Sofia Vergara


C’est ainsi que d’aucuns nous expliquent que la race blanche est supra intelligente, qu’elle domine l’humanité car son QI est largement supérieur aux autres ethnies. Du coup, on imagine que vendre des êtres humains comme des sacs de cacahuètes ou de patates est une preuve de civilisation et d’intelligence rare. Si la dégénérescence est devenue une preuve de supériorité, on ne peut plus discuter ni argumenter. Le lecteur appréciera…


De plus en plus de célébrités font appel à une mère porteuse à Hollywood et en parlent ouvertement. Comme Sofia Vergara qui se réjouit de pouvoir ainsi être maman encore une fois en 2017.

Elles restent dans l’ombre, signent des accords de confidentialité, mais font le bonheur de nombreuses célébrités américaines: les mères porteuses sont très demandées à Hollywood. Evidemment pour porter les enfants des couples d’hommes gays, mais aussi de plus en plus ouvertement pour des couples hétérosexuels rencontrant des problèmes de fertilité, notamment liés à l’âge. Alors que la gestation pour autrui reste interdite dans notre pays, aux Etats-Unis la pratique est entrée dans les mœurs.

Et la parole s’est libérée chez les stars qui dévoilent ainsi souvent une histoire personnelle difficile. Dans de rares cas, comme Lucy Liu, elles expliquent faire ce choix pour avoir un enfant biologique avant qu’il ne soit trop tard sans pour autant risquer de perdre la ligne ou leur travail. Ce qui en dit long sur les difficultés auxquelles peuvent encore se heurter les femmes à Hollywood.

Quelles que soient leurs raisons, elles assument leur droit au bonheur. Lequel a un prix prohibitif: on parle de 100 000 dollars, hors frais médicaux, pour «louer» un utérus. La vérité serait autre: il se chuchote que Cristiano Ronaldo a versé 12 millions à la mère de son fils pour qu’elle garde le silence.

En procès pour leurs embryons

Les parents célèbres ayant eu recours à une autre femme pour avoir un bébé se multiplient: Nicole Kidman, Sharon Stone, Elizabeth Banks, Angela Bassett ou encore Robert De Niro, Dennis Quaid, George Lucas et leurs compagnes. Après deux grossesses difficiles, Kim Kardashian, 34 ans, y songe. Sofia Vergara, 44 ans, a sauté le pas et devrait être maman en 2017 grâce à ce procédé. Lors de son mariage en 2015 avec l’acteur Joe Manganiello, 39 ans, elle avait prévenu: «Je suis vraiment limite niveau âge pour lui donner un enfant. J’aurai besoin d’une mère porteuse. Mais ça ne me dérange pas.»

La star de «Modern Family», actrice la mieux payée du petit écran et mère de Manolo, 24 ans, né de son premier mariage, n’a pas été refroidie par sa précédente expérience avec la gestation pour autrui. Elle est en effet toujours en procès avec son ex-compagnon, l’homme d’affaires Nick Loeb, au sujet de leurs deux embryons congelés. Il veut payer une femme pour les porter et souhaite élever le ou les enfants. Tandis que Sofia Vergara demande qu’ils soient détruits, estimant que […]

Trinidad Barleycorn