Nouveau dérapage d’Éric Zemmour lors de son émission quotidienne sur Cnews ! Un dérapage d’une extrême violence puisqu’il n’a pas hésité le moins du monde à faire la promotion, voire l’apologie des massacres de civils commis par Bugeaud en Algérie lors de son invasion et au début de la colonisation. Non seulement ce militaire sanguinaire a commis les pires atrocités comme le démontre l’excellent livre de Michel Habart, Histoire d’un parjure, en multipliant les massacres de civils, les emmurades et autres enfumades, il a mené une véritable politique de la terre brûlée…

Aucune idéologie au monde, aucune raison ni stratégie ne peut excuser un comportement aussi barbare, aussi sauvage envers un autre peuple. Ce genre de barbarie ne peut d’ailleurs être commis qu’après avoir précédemment déshumanisé l’ennemi avec un discours racialiste suprématiste arrogant qui facilitera le passage à l’acte de soldats gonflés et remontés à bloc.

D’ailleurs, ces stratégies de terrorisme de type colonial avaient été mises en œuvre 40 ans auparavant en Vendée, en massacrant des centaines de milliers de civils royalistes qui s’étaient opposés à la révolution en étant restés fidèles au roi. De fait, on aimerait bien savoir si le sayan Éric Zemmour soutient la France ayant commis ces massacres internes, la France de la guerre civile ?

On a rarement entendu un discours aussi stupide comme on n’a jamais vu une si grande servilité qui ose se faire passer pour du patriotisme ; même les harkis ne sont pas allés aussi loin dans le discours. Même le Français dont la lignée remonterait à Clovis peut, tout naturellement, condamner des comportements barbares sans pour autant remettre en cause son patriotisme, bien au contraire, il ne ferait en cela qu’honorer son pays.

Quelle sera la prochaine étape, quelle sera la prochaine ligne rouge piétinée par Éric Zemmour avec la complicité des médias parisiens ? L’avenir nous le dira et il faut croire qu’il ne sera pas nécessaire d’attendre longtemps…