leclerc_pesticides


Le pire dans cette affaire c’est que les gens de Leclerc mangent leurs produits empoisonnés ! L’homme est devenu tellement stupide, tellement dégénéré qu’il se suicide le sourire aux lèvres juste pour continuer à pourvoir travailler, payer sa maison à crédit (5 fois le prix du marché !) et aller en vacances à Bodrum ou Djerba avec le CE pour revenir avec de photos prisent à la perche pour les poster sur Facebook !


Des militants écologistes ont accroché une banderole sur la façade d’un hypermarché Leclerc près de Toulouse pour dénoncer, selon eux, l’usage de nombreux pesticides dans ses produits.

«Pesticides pour tous». Voilà ce que pouvaient lire ce matin les clients d’un hypermarché Leclerc situé près de Toulouse. Une dizaine de militants en rouge de l’organisation Greenpeace ont escaladé la façade du magasin pour accrocher une banderole de 200m² sur le bâtiment. À travers ce coup, l’ONG souhaite dénoncer la politique à bas prix de l’enseigne qui implique, selon eux, une «omniprésence des pesticides» dans les produits agricoles.
«Avec cette action, Greenpeace caricature le ton militant souvent employé par Leclerc dans ses publicités», proclame un communiqué de l’organisation. «Nous le faisons pour révéler son vrai visage: la conséquence de son acharnement à acheter de gros volumes de fruits et légumes au prix le plus bas, c’est l’omniprésence des pesticides dans les champs et les assiettes», est-il ajouté dans le texte.
Loïc Besson, Le Figaro.fr, AFP, AP, Reuters, Agences