Ce 56e Hirak algérien, assez dingue et inouï, démontre à quel point ce peuple échappe à toutes les analyses politiques et les surpasse même en défiant l’imagination. Malgré une panique internationale engendrée par la pandémie de Coronavirus, alors que les USA ont mis fin à tous leurs vols en direction de l’Europe, alors que l’Italie e l’Espagne sont en quarantaine, la France suivant ce chemin malheureusement, le peuple algérien défie la raison en choisissant de manifester par millions malgré l’énorme risque qu’il prend. Faut-il en être fier ou en pleurer, seul l’avenir nous le dira mais ceci démontre à quel point le désespoir est immense après 30 ans de règne de la junte militaire corrompue et criminelle.

Alors que des villes entières comme Rome, Milan, Venise, Barcelone, toute la Chine… sont vidées de leurs habitants qui restent confinés chez eux. Alors que des pays entiers sont à l’arrêt, ce qui a fait chuter la bourse mondiale dans un krach historique, le peuple algérien n’a absolument pas dévié de ses objectifs en ne cédant pas à la panique et en restant déterminé. D’ailleurs, on se demande comment l’État et le ministère de la santé vont pouvoir sérieusement faire face à une telle épidémie alors qu’ils ont été incapables de gérer des cas de choléra ou même de peste que l’Algérie voit, malheureusement, resurgir épisodiquement sur son territoire !

Sur une pancarte, une dame affirme aujourd’hui que s’il existe 97 % de chances d’échapper à la mort après avoir contracté le Coronavirus, il n’existe par contre aucune chance d’échapper au sort réservé par les généraux traîtres et félons qui ont détruit l’Algérie en tuant son peuple et en pillant ses richesses. D’ailleurs, ces généraux sont capables de faire ce que le Coronavirus ne pourra jamais faire.

Tout cela bien sûr avec le silence complice des médias internationaux et surtout hexagonaux. Pire encore, le ministre des affaires étrangères, Le Drian, franc-maçon de son état, est allé faire des affaires juteuses avec la junte corrompue comme si de rien n’était, en lui renouvelant son amitié et son soutien. On note.