Une recherche généalogique rapide m’a appris que la maman de Kate était née Goldsmith. Drôle de nom, me suis-je dit, qui me fait davantage penser à un nom polonais qu’à un nom typiquement britannique. Le site makemyfamilytree m’a révélé que son arrière grand-mère était une dénommée Elizabeth Temple Harrison, fille de Thomas Temple et d’Elizabeth Myers et soeur de Esther Temple.

Goldsmith, Myers, Temple, Esther, patronymes et prénoms bizarres pour les ascendants d’une jeune fille qui va épouser un prétendant possible au trône d’Angleterre !! Serait-ce la raison pour laquelle le mariage a été planifié un vendredi et non un samedi, comme on aurait pu s’y attendre dans un mariage anglican ? Sans doute pour permettre à certains invités à la noce de s’y rendre en voiture, ce qui aurait été impossible Shabbath.

Mais Kate doit certainement savoir à quoi elle s’engage : la Reine Victoria, convaincue que la monarchie anglaise descendait du Roi David a fait circoncire ses garçons et notamment le futur Roi Edouard VII ; coutume qui s’est perpétuée par la suite.

Je ferais simplement remarquer à la future princesse que l’on ne se marie pas dans la période de l’Omer entre Pessa’h et Chavouoth. Enfin rien n’est parfait dans ce bas monde !

  • Source :

http://jssnews.com/2011/04/24/kate-middleton-est-elle-juive/