Bien sûr qu’il n’est pas intelligent d’user et d’abuser de la planche à billets qui crée de l’inflation, mais il est évident que c’est moins grave que d’avoir à recourir aux marchés financiers aux taux usuraires criminels dont on connaît aujourd’hui l’impact désastreux sur la la dette mondiale ! Faut-il rappeler également que les États-Unis passent leur temps à utiliser la planche à billets sauf qu’ils ont trouvé un terme soft pour désigner cette pratique, le fameux Quantitative easing ! Les Yankees ont le droit de pratiquer larga manu la planche à billets sans se faire taper sur les doigts par la Banque Mondiale, ce qui est interdit aux autres pays du monde. L’appellation même de banque mondiale est tout à fait impropre et problématique, car elle ne représente absolument pas les peuples du monde, mais les seuls intérêts des ploutocrates.

Il faut savoir que les abrutis qui conseillent aujourd’hui l’Algérie en la poussant à l’endettement sur les marchés financiers sont ceux qui ont « sauvé le monde » en le préservant de la crise de 2008. Crise qui a abouti aujourd’hui à un endettement de 164.000 milliards de dollars, endettement encore bien plus important qu’en 2008. Il faut être fou à lier pour continuer à écouter ces imbéciles dont aucune analyse ni action n’a jamais rien produit de bon pour l’humanité ! Ceci est un fait avéré, tout le reste n’est que charabia.


La Banque mondiale cherche à endetter l’Algérie – minute 3:23
– La Banque mondiale cherche à endetter le gouvernement algérien
– Regain de tension sur la frontière du Sahara espagnol.