Une simple « petite robe noire » semble avoir créé la panique chez les fréristes. Il faut dire que ce n’est pas une « robe noire » ordinaire puisqu’il s’agit, selon la troisième plaignante, d’une robe aspergée de liquide séminal appartenant à Monsieur Tariq Ramadan ! En quelques heures la très dynamique page Facebook de Résistance & Alternative a supprimé toutes les vidéos de soutien dédiées au prédicateur suisse et ce, jusqu’à la photo de couverture où figuraient les militants de ce mouvement né en janvier 2018. Il n’y a même plus une seule photo de Ramadan ! Au même moment, la cagnotte de soutien à Tariq Ramadan a été clôturée, alors qu’elle n’a pas encore atteint son objectif ! Reste à savoir si la somme collectée, proche des 190 000 €, sera restituée aux généreux donateurs. Car il ne s’agit plus ici de la défense d’une victime de complot, mais d’une personne qui vient d’avouer, via son avocat Me Emmanuel Marsigny, avoir commis l’adultère  !

La défense de Monsieur Tariq Ramadan consiste à mentir et a diffamer ses adversaires à longueur de temps. Les plaignantes qui étaient toutes taxées de menteuses et de manipulatrices, de prostituées, d’agents du sionisme, d’instigatrices d’un complot planétaire… avec lesquelles il avait nié toute relation intime, ne semblent pas avoir toutes menti et encore, l’instruction est loin d’être achevée !

Par ailleurs, nous avons appris, il y a quelques jours, que Monsieur Tariq Ramadan avait signé un contrat authentifié par un tribunal bruxellois, lui ayant permis d’acheter, pour la coquette somme de 27 000 €, le silence de Madame Majda Laroussi ! Cette dernière avait réalisé dès 2014, plusieurs vidéos où elle affirmait avoir entretenu, pendant plus de quatre ans, une relation intime avec Monsieur Ramadan ! Ensuite, vint le témoignage de Marie que tout le monde avait traitée de menteuse juste parce qu’elle était présentée comme une ancienne prostituée, sauf que là encore le prédicateur helvète finit par avouer une relation intime avec cette personne. Il faut dire qu’il aurait été compliqué pour lui de faire autrement au vu des centaines de preuves qu’elle a accumulées et versées au dossier d’instruction. Nous ne pouvons à ce stade, éviter de faire le rapprochement, toutes proportions gardées bien sûr, avec l’affaire Nordhal Lelandais, l’« innocence » de celui-ci défendue bec et ongles par l’« illustre » Me Jakubovicz, avait dû le conduire à rompre son silence au bout de six mois, une fois la goutte de sang de la pauvre victime découverte sous le tapis de la malle arrière de sa voiture. Nous pouvons rappeler ici l’épisode du faux alibi lyonnais qui s’est écroulé comme tout le reste. Les défenseurs du gourou n’avaient pas hésité à en faire des tonnes sur cette fameuse réservation de 18:30 qui avait, un moment, disparu du dossier, tout en sachant qu’elle n’avait aucune espèce d’importance, sachant pertinemment qu’elle était faussée ! C’était ponctuellement utile, certes, pour manipuler leur lectorat et les sectateurs en leur faisant accroire qu’il s’agissait d’un complot fomenté contre leur gourou. On peut ajouter encore et encore d’autres mensongers et autres manipulations comme les faux diplômes puisque l’on sait à présent qu’il n’a jamais validé ses fameuses ijazat égyptiennes de l’institut d’Al-Azhar.

On a vu apparaître sur la page Facebook un communiqué qui a curieusement disparu très vite et que nous reproduisons ci-après :


Bismillahi ar-Rahmani  ar-Rahim
Des révélations terribles ont été publiées aujourd’hui.
Pour l’instant, nous ne prendrons aucune position publique tant que nous n’aurons pas fait certaines vérifications et tant que nous n’aurons pas consulté les référents religieux français et européens qui ont toujours eu toute notre confiance ces 20 dernières années.
Nous prendrons position à partir de ce que l’Islam nous recommande de faire, dans la concertation. Dieu est notre seul référence et exige vérité, justice et apaisement.
Dieu, rien que Dieu. C’est le sens du « la ilaha lila Allah »
Ni Tariq, ni nos intérêts, ni notre réputation, ni la communauté.
Dieu exclusivement,  et c’est par ce biais que les liens saints seront préservés. Dieu uniquement donc, avec  la sagesse qu’Il nous recommande, Ses limites qu’Il nous impose, Ses valeurs qui nous guident. Que Dieu… C’est notre seule voie, notre seul recours, notre seul salut.
Il est la paix. Celle de nos cœurs, de nos consciences, de nos alliances et de nos luttes qui ne prennent de sens que dans le lien apaisé avec Lui.
Que Le Seul Tout Puissant, Le Juste nous guide à ce qu’Il sait meilleur.
Que la paix soit avec vous tous.
Lyon, le 19 avril 2018
R&A