Les terres rares sont non seulement très chères mais elles sont surtout le substratum de la nouvelle économie et de l’industrie moderne, informatique en particulier (téléphonie). Si de nouvelles mines de terres rares ne sont pas découvertes très vite, les gigantesques usines de Smartphones vont fermer les unes après les autres. Il est donc évident que des conflits armés vont apparaître ici et là à cause de ses minerais, sans parler de la destruction de la nature et la pollution qui en découlerait.


sale-guerre-terres-rares-video-L-8P4N7a


Ajoutée le 23 oct. 2017  
La demande a explosé cette dernière décennie : Cérium, terbium, samarium, gadolinium, ces métaux demeurent méconnus du grand public.
Pourtant, ils sont présents dans les écrans, les téléphones et jusque dans les billets de banque. Communément appelés « terres rares », ces métaux sont l’objet de luttes économiques âpres. De plus, leur extraction a des conséquences dévastatrices pour l’environnement.
Les dernières mines des États-Unis ont fermé, laissant la Chine en situation de monopole. Face à la demande croissante, on estime que dans cinq ans, la Chine ne pourra plus répondre à ses propres besoins en terres rares. Maintes opérations de prospection ont lieu : il y aurait des gisements en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, au fond des mers et sur la Lune.
La Corée du nord possède, dit-on, le sous sol le plus riche en terres rares Nous sommes aujourd’hui en 2017 le fait que les Américains cherchent des noises à ce pays est-il vraiment une coïncidence ?

Source :  France 5