C’est certainement la faute médicale la plus folle et la plus criminelle de toute l’histoire humaine : vacciner des enfants qui ne risquent RIEN avec le covid19 pour les rendre malades avec des inflammations gravissimes qui touchent des organes nobles !

Curieusement pas un seul mot dans nos médias parisiens contrairement au Daily Mail britannique…


Les CDC examinent les informations selon lesquelles un petit nombre d’adolescents et de jeunes adultes vaccinés contre le coronavirus auraient eu des problèmes cardiaques.

Cette affection, appelée myocardite, se traduit par une inflammation du muscle cardiaque qui peut survenir à la suite de certaines infections. Les problèmes sont apparus quatre jours après l’administration de la deuxième dose. Des dizaines de cas ont été signalés à l’agence au cours des dernières semaines.
On ne sait pas encore quel vaccin est responsable, Moderna ou Pfizer.
Le groupe de sécurité des vaccins de l’agence n’a pas donné beaucoup de détails, se contentant de dire qu’il y avait « relativement peu » de cas et que les niveaux étaient similaires à la normale.
Le groupe a également déclaré que les troubles pouvaient être totalement indépendants de la vaccination. Le groupe de sécurité des vaccins des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) enquête sur des rapports selon lesquels un « petit nombre » d’adolescents et de jeunes adultes qui ont été vaccinés contre le coronavirus ont eu des problèmes cardiaques quelques jours après avoir reçu leur deuxième injection.

Cette affection, connue sous le nom de myocardite, se traduit par une inflammation du muscle cardiaque qui peut survenir à la suite de certaines infections. Très peu de détails ont été fournis par le groupe de sécurité, qui a déclaré que les cas étaient « relativement peu nombreux » et qu’ils pouvaient même être totalement indépendants de la vaccination. Néanmoins, plusieurs dizaines de cas chez des enfants et de jeunes adultes ont été signalés après avoir pris.


Les CDC examinent les rapports selon lesquels un petit nombre d’adolescents et de jeunes adultes vaccinés contre le coronavirus auraient eu des problèmes cardiaques quelques jours après la deuxième dose.

Le CDC serait en train d’examiner les rapports et n’en est encore qu’aux premiers stades de l’examen des données avant de pouvoir déterminer avec certitude s’il existe un lien entre le vaccin et les troubles cardiaques soudains.



Les médecins ont été alertés pour la première fois du lien possible entre la myocardite et les vaccins le 14 mai. Le groupe de travail a ensuite examiné les données sur la myocardite le 17 mai.

Les cas semblent se produire principalement chez les adolescents et les jeunes adultes environ quatre jours après leur deuxième dose. Les symptômes semblent également toucher davantage les hommes que les femmes.


James Gordon

Daily Mail

23 mai 2021

Titre de l’article original en anglais : CDC investigates dozens of reports of heart inflammation in teenagers and young adults that occur four days after their second dose of Moderna or Pfizer vaccines

Traduction : Lelibrepenseur.org avec DeepL Translator