Pourquoi ce type d’info explosive ne sort jamais en France ?! Curieux non ! Il n’y a que la presse anglaise pour avoir le courage de travailler et enquêter sur ces sujets brûlants, la presse française est aux abonnés absents. Idem pour les grandes affaires de pédocriminalité comme Jeffrey Epstein…

La présence de conseillers de l’armée chinoise au laboratoire de Wuhan change la donne. Cette présence ne peut d’ailleurs pas être ignorée par les services de renseignement du monde !



Le laboratoire chinois au centre de la théorie de la fuite du coronavirus a inscrit des membres de l’armée chinoise dans ses comités de surveillance et a inclus des scientifiques internationaux à leur insu, selon une enquête.

Fabrizio Gatti, un auteur italien, a déclaré que l’Institut de virologie de Wuhan a supprimé tous les noms de son site Web l’année dernière après avoir contacté les scientifiques pour les interroger sur leur rôle.

Dans son livre The Infinite Error : the secret story of a pandemic that should have been avoided (L’erreur infinie : l’histoire secrète d’une pandémie qui aurait dû être évitée), l’auteur a identifié deux scientifiques militaires chinois sur les listes du comité, affirmant que leur présence alimentait les soupçons selon lesquels le laboratoire était utilisé par l’Armée de libération du peuple chinois avant que la pandémie ne frappe.

Il a nommé Wang Hongyang, de la deuxième université de médecine militaire, en tant que… […]


Photo d’illustration : Shi Zhengli, à gauche, la chercheuse connue sous le nom de « femme chauve-souris » de Chine, a reçu une mention spéciale dans la nomination du prix scientifique le plus élevé pour son travail au laboratoire de Wuhan. CHINATOPIX/AP

Philip Willan, Rome| Didi Tang, Beijing

The Times

21 juin 2021

Titre de l’article original en anglais : Wuhan lab used Chinese military as key advisers

Traduction : Lelibrepenseur.org avec DeepL Translator