Il était certainement génial en informatique mais apparemment n’y connaissait pas grand-chose en magouilles bigpharmaceutiques. Rappelons qu’il n’avait quasiment aucune chance de mourir de cette maladie vu son jeune âge sauf s’il avait des comorbidités. Paix à son âme.


Le légendaire scientifique de l’internet Dan Kaminsky est décédé à l’âge de 42 ans, environ dix jours après avoir reçu sa deuxième dose du vaccin de Pfizer contre le coronavirus.

Spécialiste de la sécurité, Kaminsky était considéré comme un génie, ayant créé des éléments fondamentaux de l’Internet moderne.

Le monde entier est désormais solidaire : « comme c’est triste que ce grand génie soit mort, complètement au hasard à l’âge de 42 ans ».

Le Register a publié une très touchante nécrologie pour lui, que ceux qui ne sont pas familiers avec ses contributions devraient lire. Malheureusement, le Register se termine par « la cause de sa mort n’a pas été révélée publiquement » et omet complètement de mentionner sa récente vaccination.

Voici son tweet du 22 mars, date à laquelle il a reçu sa première dose de Pfizer.



Le voici après avoir reçu sa deuxième dose le 12 avril.



Ses derniers tweets sont apparus le 18 avril. Il a mentionné la coagulation du sang.



Ses tweets étaient normaux et conversationnels. Il tweetait sur l’IA et les bouteilles personnalisables de vinaigrette Hidden Valley Ranch.

Bizarrement, l’un de ses derniers tweets était simplement le mot « Dying » qui veut dire « je suis en train de mourir ».



Il s’agissait d’une réponse à un post amusant sur Stack Overflow, et non d’une déclaration sur son état actuel. Cependant, entre le 18 et le 24, date à laquelle la nouvelle a été diffusée, Kaminsky est décédé. La date exacte n’est pas connue.

La cause du décès n’a pas été communiquée. Sur reddit, où un fil de discussion de r/Technology sur son décès a atteint la première page, les commentaires mentionnant le vaccin sont supprimés.

La famille n’a pas publié de déclaration. Il est clair que Dan lui-même croyait sérieusement au récit du virus, en faisait même la promotion. Il s’ensuit logiquement que sa famille est également croyante et qu’elle a peut-être du mal à concilier la situation.

D’après ce que j’ai pu rassembler, Kaminsky n’était pas sérieusement en surpoids et, d’après mon analyse des photos, il pourrait même avoir perdu du poids ces dernières années. Bien qu’il soit connu pour sa consommation de psychédéliques, il n’était pas connu pour avoir une quelconque dépendance à des drogues dangereuses.

Bien évidemment pour éviter une attaque des toutous factcheckers a aucun moment nous blâmons le vaccin pour sa mort. Libre à vous de faire votre propre opinion.


Aube Digitale
26 et 27 avril 2021