Château_Louis_XIV
Le Château Louis XIV à Louveciennes est officiellement la demeure la plus chère du monde – The Milliardaire

« Il a essayé, et réussi, à se donner l’image de quelqu’un de différent, un réformateur, ou tout au moins un réformateur social, et qui n’est pas corrompu », dit Bruce O. Riedel, ancien analyste de la CIA et auteur. « C’est un coup sévère porté à cette image » lit-on dans The New York Times. Avec l’acquisition du Salvator Mundi à 450 millions d’euros, le prince Salman est en train de démontrer qu’il a perdu la raison, qu’il n’est pas musulman et qu’il n’a pas à gérer les Lieux Saints ni rien d’autre. Un commentaire, les talafis fanzouzes ? ou plutôt gardez vos conseils pour votre gouverneur Bin Salman si vous en avez le cran !


Le « Château Louis XIV », près de Paris, a été vendu en septembre 2015. Le nom du propriétaire n’avait pas été révélé à l’époque. 

Mohammed ben Salmane, le prince héritier d’Arabie Saoudite, est le mystérieux acquéreur du « Château Louis XIV », la demeure la plus chère au monde, affirme le New York Times dimanche 17 décembre. La luxueuse propriété a été achetée pour 275 millions d’euros en septembre 2015. Rien n’avait à l’époque filtré sur le nom du nouveau propriétaire, si ce n’est qu’il était « du Moyen-Orient ».

La propriété, construite en 2011 sur la commune de Louveciennes (Yvelines), a été baptisée en hommage au « Roi-Soleil ». Se voulant une mini-réplique du fabuleux château de Versailles, le château allie architecture du XVIIe siècle et technologie moderne. D’une surface habitable de 5 000 m2, il comporte des fontaines contrôlables par iPhone, une salle de cinéma ou encore un aquarium géant.

Selon le New York Times, Mohammed ben Salmane a acheté le château par le biais d’intermédiaires. Les sociétés françaises qui détiennent la propriété sont gérées par une firme luxembourgeoise, Prestigestate SARL, elle-même contrôlée par l’entreprise Eight Investment. Selon des documents consultés par le journal, Eight Investment est « la propriété de membres de la famille royale saoudienne ». Thamer Nassief, directeur à la fois d’Eight Investment et de Prestigestate, se présente en effet comme « président des affaires privées du prince héritier » saoudien, précise le quotidien américain. Eight Investment est également derrière le rachat d’un yacht d’une valeur de 500 millions de dollars, en 2015, ainsi que l’acquisition du tableau de Léonard de Vinci,Salvator mundi, vendu aux enchères pour 450 millions de dollars.


France TV Info