Voici donc de manière totalement officielle des déclarations d’élus et de responsables politiques qui affirment que Big Pharma a un pouvoir phénoménal dans la commercialisation de médicaments et que malgré les différents scandales de ces dernières années, absolument rien n’a été fait pour y remédier.

En réalité la situation est bien plus grave qu’auparavant puisque des lois protectrices ont été votées comme celle du secret des affaires qui permettent aux grandes entreprises de ne jamais divulguer leurs magouilles. Sans oublier le conflit d’intérêt qui consiste à s’auto-autoriser son propre médicament remboursé grassement par la Sécurité sociale donc les cotisations des salariés et des patrons !

Bien entendu, les systèmes de protection et de contrôles sont totalement corrompus par Big Pharma puisque dirigés par des gens qui vont finir souvent leur carrière dans la grande industrie pharmacochimique.