C’est une information cruciale qui permet de comprendre l’instabilité actuelle de la finance mondiale surtout après le dernier rapport de la BRI qui en dit long sur la situation ! La cotation et les volumes d’achat de l’or sont le thermomètre le plus fiable et le plus précis si l’on veut suivre la température et guetter la prochaine fièvre qui risque de terrasser le monde…


Les États n’avaient pas accumulé autant de lingots depuis six ans.

Certains profitent de la baisse du prix du métal pour diversifier leurs réserves, d’autres veulent « dédollariser ». […]



Les Échos