Il est tout de même choquant de voir ces laboratoires refuser de donner le nombre de cycles alors que ces tests vont conditionner les politiques sanitaires aux conséquences dramatiques.



Publiée le 23 octobre 2020

Appels aux labos


Qui ne connaît pas maintenant les tests PCR, ces tests qui ont pris la main sur les chiffres de décès dans le discours actuel ? Quand pourra-t-on renseigner les médecins sur les cycles d’amplification faits dans les laboratoires ? Quand pourra-t-on les renseigner sur la charge virale des fameux « positifs » ?

Parce que de parler de positif ne suffit pas, vous l’avez bien vu. Quand est-ce que les médecins exigeront ces précisions nécessaires ? Alors, je pense au professeur Perronne qui a publié son ouvrage « Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ».

Vous voulez connaître son avis ? Et bien le voici : « Ces tests-bidon sont en train de ruiner la Sécurité Sociale. C’est de la politique, ce n’est pas de la médecine, ce n’est pas de la science, franchement c’est un grand scandale sanitaire et politique, on instrumentalise la peur ».

Alors j’ai voulu connaître le point de vue de laboratoires sur le sujet. J’ai pris mon téléphone et j’ai posé des questions, beaucoup de questions. J’ai dérangé, évidemment. On ne comprend pas pourquoi je pose ce genre de questions alors que je ne suis pas médecin. Et quand je demande pourquoi les médecins ne sont pas tenus au courant des cycles d’amplification réalisés sur les tests de leurs patients, on me répond : les médecins n’y comprennent rien. Vraiment ? Et qu’en est-il de la proportionnalité des mesures actuelles ? Les droits fondamentaux sont-ils bafoués à juste titre ? Pourquoi les hôpitaux de campagne américains créés en toute vitesse pour plus de 600’000´000 de dollars au printemps 2020 sont-ils restés pour la plupart vides ? Pourquoi certains médecins demandent un retour du confinement alors que personne n’a pu prouver son efficacité de façon formelle ? Nous ne sortirons pas de cette pandémie de peur en affirmant des points de vues biaisés et subjectifs mais en posant des questions. Et si possible, les bonnes.


⚡️SOCIAL MEDIAS⚡️
✅Facebook Profil Privé https://www.facebook.com/emakrusi