C’est une question très intéressante que pose l’auteur de cette vidéo concernant l’utilisation de l’ivermectine à Saint-Martin puisqu’il existe deux parties, une française et l’autre hollandaise. Les deux parties pratiquent des politiques différentes avec des horaires de couvre-feu décalés de deux heures en soirée ainsi que le traitement de la maladie covid-19 ! Il faudra tout simplement reprendre les chiffres épidémiologiques et les comparer pour voir qui a fait mieux ! Mais mon petit doigt me dit déjà que la partie hollandaise s’en sortira beaucoup mieux…

Pour rappel : la partie française est habitée par 34 000 personnes et comptabilise à ce jour 42 décès en 18 mois pour 3273 cas positifs ! La partie hollandaise compte un peu plus de 37 000 habitants. Cette dernière comptabilise 48 décès pour un peu plus de 3600 cas positifs.