Voici donc le reportage que le lobby sioniste a réussi à faire interdire et qui pourtant est disponible sur Internet en deux parties et de surcroît sous-titré en français pour les plus curieux d’entre vous. Il faut vraiment être stupide comme un sioniste pour croire que l’on peut censurer une information sur la planète Terre. L’être humain est connu pour avoir une détermination assez exceptionnelle d’autant qu’il est capable de prendre les plus hauts risques et même de sacrifier sa vie lorsqu’il s’agit de principes supérieurs. Du coup, plus rien ne peut l’arrêter et certainement pas les petites magouilles d’un lobby rendu débile par tant d’arrogance.


« Lobby USA » : La guerre secrète

Le Monde diplomatique a publié au mois de septembre un article à propos d’une enquête réalisée par la chaîne Al-Jazira, propriété du Qatar, sur l’action du lobby pro-israélien aux États-Unis. Orient XXI en a publié les versions arabe et anglaise. Ce documentaire, réalisé notamment grâce à un journaliste infiltré, devait être diffusé au début de l’année 2018. Il ne l’a finalement pas été, suite à un accord entre le gouvernement du Qatar et une partie du lobby pro-israélien qui a, en échange, accepté d’adopter une attitude neutre dans le conflit entre l’Arabie saoudite et le petit émirat.

Ayant eu accès au documentaire, Le Monde diplomatique et Orient XXI en avaient divulgué les éléments essentiels. Orient XXI a décidé, avec Electronic Intifada aux États-Unis et Al-Akhbar au Liban, de rendre public ce documentaire. Il y va du droit à l’information. Car cette enquête, après celle réalisée par la même chaîne sur le lobby au Royaume-Uni, pose des questions de fond : dans une démocratie, a-t-on le droit d’espionner les citoyens sur la base de leurs convictions ? Est-il normal que le gouvernement israélien participe et orchestre ces campagnes sur le sol de pays dits « alliés » ?

Ce vendredi 2 novembre, les deux premiers épisodes du documentaire (sur les quatre) sont accessibles avec des sous-titres français. Les prochains épisodes suivront dans les semaines à venir.

– Première partie : La guerre secrète

– Deuxième partie : Orienter les élites


Orient XXI