C’est non seulement honteux mais pire que ça, c’est dégradant et insultant pour le noble peuple marocain, représenté par des pique-assiettes. Cette vidéo fait mal, elle humilie mais elle explique tant de choses, elle fait comprendre la situation lamentable du pays. À l’instar de leurs collègues français, les députés marocains brillent par leur absence à l’Assemblée lorsqu’ils n’y roupillent pas. Cela démontre encore une fois que la démocratie est une chimère, que toutes ces assemblées populaires ne sont que des mises en scène.


C’est une scène surréaliste à laquelle ont assisté journalistes et reporters marocains à l’issue de la cérémonie d’ouverture du Parlement marocain présidée par le Roi Mohammed VI.

Toute honte bue, certains représentants du peuple sont sortis emportant avec eux des sacs de plastique remplis de gâteaux et petits fours.

On se croirait chez les crève-la-faim en voyant les images de certains députés, les non moins bien lotis de tous les Marocains, sortir du Parlement le 12 octobre avec des sacs plastiques emplis des restes de gâteaux et petits fours comme si le pays était rongé par la famine.

Touchant environ 36 000 dirhams d’indemnités forfaitaires par mois (plus de 3 300 euros), soit l’équivalent de 10 fois le SMIC, ils sont loin d’être à plaindre. Certains sont en effet des hommes d’affaires, de grands agriculteurs ou issus de professions libérales et déjà multimillionaires en euros.

Des parlementaires affamés, pique-assiettes aux comportements de péquenots sans vergogne voilà en gros  l’image qu’ils se donnent d’eux-mêmes. Affligeant.

Les citoyens ne leur faisaient plus confiance d’ailleurs depuis longtemps.

Ce n’est certainement pas avec ce spectacle honteux qu’ils offrent d’eux-mêmes que les choses vont changer.

Ces sacs plastiques emplis de nourriture ont bien évidemment largement alimenté les débats dans les réseaux sociaux, les internautes se demandant si leurs représentants s’offusqueraient outre mesure à bouffer aussi l’argent public.

Les mêmes qui ont interdit l’usage de sacs plastiques au Maroc se trimbalent avec, remplis de gâteaux, allez comprendre leur logique. Scandaleux et honteux.


RACHID BARBOUCH – Médiapart – Le Club

Le Club est l’espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.