Encore une nouvelle initiative gouvernementale qui décrédibilise totalement la vaccination. Ils essaient de multiplier les lieux possibles de vaccination comme on multiplie les lieux de vente d’un produit, dans le but unique de faire du chiffre. On imagine que les pharmaciens vont tenir des fichiers de patients avec la totalité des antécédents médicaux, réalisés après de longs interrogatoires, en cas d’accident grave… Un seul acteur est bénéficiaire dans cette affaire curieuse : Big Pharma qui va vendre plus d’injections.