Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

La décadence est nue, par Lotfi Hadjiat 

Vouloir absolument intégrer les musulmans dans ce monde satanique qu’est devenue la société moderne, telle semble être la mission de Tariq Ramadan. Une mission à laquelle il se donne corps et âme. Cours à l’université, conférences incessantes aux quatre coins de la planète, interventions médiatiques perpétuelles, rencontres, discussions, activité sur Internet, des centaines de milliers de followers, des milliers de messages auxquels il faut répondre, les dîners en ville, les obligations familiales… mais où trouve-t-il donc le temps d’écrire tous ses livres à l’érudition pointue foisonnante, à la documentation exhaustive débordante et aux références précises diluviennes ? Écrit-il ses livres ? La question se pose. Est-il un homme inspiré qui guide les jeunes filles vers la lumière, ou un malin qui les guide vers son lit ? A-t-il un appartement à Tel-Aviv ? Une garçonnière à Miami ? Un compte en banque aux îles Caïman ? Une boite de strip-tease à Singapour ? Est-il le faux guide qui annonce le faux prophète, l’Antéchrist… ? Toute cette affaire va enfin nous dire exactement le degré d’égarement des musulmans. Laissons la justice divine faire son travail.

Informations

Tariq Ramadan rend l’usure – riba – licite ! 

Si vous voulez savoir ce qu’est une fatwa de comptoir, cette vidéo en est la parfaite illustration. Vous allez observer comment Monsieur Tariq Ramadan rend l’usure licite, halal, avec une argumentation d’une sottise rare et d’une légèreté confondante. Cela fait des années que nous combattons les idées anti-musulmanes de cet escroc intellectuel et, que nous vous expliquons que cette personne réalise un travail de sécularisation et d’adaptation de l’islam au monde moderne décadent.