Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

Lucifer et Satan dans l’Apocalypse chrétienne, par Pierre Dortiguier 

Le mot est pris dans son premier grec académique, du moins, de révélation ou mieux de dévoilement traduisant le préfixe apo qui est dans le « latin », comme abstraire ou l’allemand « ab », ce dernier acte correspondant, à parler analogiquement, à l’éclaircie du douzième ciel chez les Zoroastriens ou dans le dernier Iman retrouvant la visibilité dans le shiisme duodécimain, puisque l’Islam, quand bien même on critique la chronologie, vient en dernier. La force démoniaque séparant les étants de l’être, soit l’homme ou les mondes vivants de Dieu – puisque la rébellion contre Dieu, la nature et l’ordre politique sont de source identique constamment renouvelée – se divise, selon l’enseignement attribué à Issa (béni soit-il) ; car sa fonction, fut non pas d’écrire mais d’enseigner par la parole, ce que Platon exprime supérieur à l’écrit source de conflits ! On lui a attribué cette parole qu’un royaume divisé contre lui-même doit périr, et ce royaume est celui des forces mauvaises, terme plus exact que démoniaques, car l’on parle, dans le sens de génie, d’un démon de Socrate !

Géopolitique

Les États-Unis insensibles à l’Europe par Pierre Dortiguier 

La remontée du taux de chômage aux États-Unis, couplée avec l’instabilité du coût de l’énergie, l’érosion de l’emploi des entreprises moyennes, la montée du coût du crédit de 6%, est une raison d’inquiétude populaire, et la politique extérieure se doit de contrôler pareil affaiblissement et évitant la concurrence par empêchement de formations larges, comme le serait cette Europe continue « de l’Atlantique à l’Oural » qu’évoquait De Gaulle, ou mieux le publiciste et président des opticiens de Belgique, jadis, Jean Thiriart (1922-1992) éditeur du périodique la Nation européenne, « de Brest à Vladivostock ». Cette Europe, à supposer qu’elle ait une tête politique, pourrait entraîner le marché mondial, naturellement au détriment de ce contrôle des USA et de l’Angleterre sur le monde que l’on entend par le Nouvel Ordre Mondial, terme en soi inexact car il s’agit pour les cercles en question d’empêcher que se forme un ordre, mais bien plutôt que se poursuivre la maintenance d’un chaos .

Géopolitique

L’Esther iranienne, Myriam Radjavi, au Bourget par Pierre Dortiguier 

Maryam Radjavi dirige une secte, au sens le plus péjoratif, où l’obéissance touche à l’intimité de la personne. Ceci pourrait être mis en évidence si notre presse était libre, sans entrave extérieure ; les mariages y sont, en particulier, l’objet d’une réglementation sévère, tout comme dans l’utopie platonicienne, laquelle avait pour elle l’avantage de la grandeur ! Le culte de la personnalité qu’elle pratique semble ne point gêner les libre-penseurs, et cela ne nous étonne point : les loges maçonniques qui apportent leur soutien au mouvement iranien d’opposition militaire au gouvernement, et qui a fait en son temps près de 17.000 victimes dans le pays, en s’alliant aux ennemis de leur patrie sur le champ de bataille, mais surtout en pratiquant un terroris

Eco & Finance

« Le Brexit, c’est l’apéritif » par Pierre Dortiguier 

C’est par cette formule cynique, sur le site auquel nous vous renvoyons pour apprécier l’image, où l’alcool, sous toutes ses formes, est la marque du bon ton, la couronne, avec le tabac, du féminisme et la promesse de conforter l’idiotie depuis le jeune âge, que le docteur en économie sorti des Arts et Métiers, M. Philippe Herlin, « chercheur en finances » – ce que l’on eût qualifié d’enquêteur financier au temps de nos maîtres latinistes et hellénistes – nous promet, s’appuyant sur des faits irréfutables, le début d’une formidable crise italienne financière, suivie du dépouillement des

Cassandre

L’or et l’argent, grands gagnants des craintes des investisseurs et de la chute des taux 

Nous allons certainement assister à une envolée durable de l’or ainsi que de l’argent (métal) vu la panique des investisseurs et autres financiers effrayés par le Brexit. Il faut bien savoir que l’or est côté à Londres depuis un moment et que ce n’est pas le Brexit qui va y changer quoi que ce soit. La LBMA qui est la London Bullion Market Association fait la pluie et le beau temps concernant la cotation de l’or et ce de manière totalement opaque sans choquer grand monde puisque toutes les manipulations sont possibles à l’instar du Libor… Bref, la place de Londres est ultra puissante et le Brexit n’y changera rien.