Ceci est encore une fois la preuve que le gouvernement ne respecte rien, ni la constitution, ni l’état de droit…