Voici la nouvelle manipulation du Crif marseillais, aidé en cela par la municipalité, à savoir l’organisation d’une rencontre interculturelle « bidon » programmée le 5 novembre 2017 à la salle Vallier. L’événement est annoncé sur la page Facebook du Crif Provence, ce qui devrait suffire à vous faire comprendre que tout ceci n’est qu’une coquille vide, n’ayant aucune assise populaire ni aucune réalité palpable. Vous constaterez d’ailleurs qu’il n’y a qu’un seul commentaire écrit par une certaine Salina Gasmi, quasiment aucun partage et les likes sont produits par les mêmes personnes : le président du Crif lui-même, une autre personne qui porte son patronyme – Béatrice Benjamin – et qui travaille dans une agence de voyages israélienne organisant des séjours en Palestine occupée, page Facebook sur laquelle on trouve des vidéos de prières sur les soldats Pampers de Tsahal. On y trouve aussi Caroline Pozmentier de la Mairie centrale, 20e adjointe au maire, en charge de la Sécurité Publique et de la Prévention de la délinquance ! Une autre élue municipale est impliquée et très active dans l’organisation de cet événement, Nora Preciozi.