Intéressante analyse de Monsieur Olivier Delamarche concernant l’élection présidentielle mais également de la gravité de la crise actuelle que d’aucuns font semblant de ne plus voir afin de faciliter les premiers jours au pouvoir du bankster Macron.