Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Eco & Finance

Espagne : sauver les banques a coûté 61 milliards d’euros aux contribuables 

Voici une des plus grande et visible preuve du complot dans le monde occidental : la surpuissance des banksters qui font payer au peuple leurs catastrophes économiques à coups de centaines de milliards d’euros au lieu de disparaître en silence (après avoir emprisonné quelques siècles ses dirigeants criminels). C’est une première dans l’histoire de l’Humanité et ceci a un sens eschatologique profond pour ceux qui réfléchissent encore.

Informations

Le Roi d’Espagne, une « princesse » allemande et Chakib Khelil 

Les scandales se suivent et se ressemblent et la corruption d’état, ce cancer métastatique qui ronge l’Algérie est au centre de cette nouvelle affaire. Les pots de vin versés sont faramineux et donnent le vertige. La justice reste en retrait et garde un silence étrange qui témoigne de sa complicité. La situation est réellement préoccupante en Algérie et il est plus que temps de faire le ménage pour sauver ce qu’il y a encore à sauver. L’armée — les jeunes officiers — , gardienne des institutions se doit de siffler, au plus vite, la fin de la récréation et de rétablir l’autorité de l’état et de la justice, afin de mettre de l’ordre dans la maison et de punir, avec la plus grande sévérité, les brigands qui ont détruit le pays.

Politique

La radio publique espagnole accuse les Juifs de promouvoir le satanisme 

Espagne : la radio publique accuse les Juifs de promouvoir le satanisme

La radio publique espagnole, la Radio Televisión Española (RTE), a diffusé le mois dernier un programme accusant les Juifs de promouvoir le satanisme.

Le programme intitulé « Depuis l’Enfer – Le peuple juif : propagateur du culte de Satan ». « Les Juifs ont fondé et dirigé des sociétés occultes, telles que la Franc-maçonnerie, où ils y ont introduit le culte de Satan », peut-on lire en accroche sur le site de la RTE.