Alors que la France s’est fait pirater des millions de masques, en Chine, par les Yankees qui ont négocié la cargaison sur le tarmac et payé trois fois son prix, voilà que l’on apprend que les Français ont eu le même comportement honteux envers des pays européens voisins comme l’Italie ou l’Espagne chez qui l’épidémie fait des ravages !


C’est l’Express qui révèle ce mercredi cette affaire ubuesque.

Quatre millions de masques ont été saisis le 5 mars dernier à Lyon. Le stock, envoyé par une société suédoise, transitait par la plateforme de l’entreprise nordique basée à Lyon, et devait être redirigé en partie vers l’Espagne et l’Italie, deux pays durement touchés par l’épidémie de coronavirus. Mais ces quatre millions de masques ont été saisis d’office au nom de la réquisition des stocks de matériels médicaux, décidée deux jours plus tôt par la France.

Il a fallu l’intervention du gouvernement suédois pour que le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale accepte de céder la moitié du stock à l’Italie et l’Espagne.


Lyon Mag

1er avril 2020