Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Santé

Essai clinique de Rennes : le témoignage glaçant d’un cobaye miraculé 

Le récit fait par ce rescapé — un miraculé — témoigne du peu de considération et d’estime que portent les expérimentateurs à la personne humaine. Après que la mort eut frappé des chiens, l’expérimentation a été poursuivie sur des êtres humains. Pire encore, le décès d’un volontaire n’a pas dissuadé les médecins de poursuivre leurs essais. Et quand on parle de volontaires, il s’agit en fait de personnes rémunérées. Ces « volontaires » rassurés par l’aura des médecins, supposés maîtriser leur sujet et être imbus des principes moraux attachés à une profession considérée par le commun des mortels, comme noble et hautement respectable, sont en fait, attirés par les 1900 € censés les dédommager de leur désagrément. Mais, est-ce un simple désagrément, que de perdre la vue et de ne pouvoir ni parler, ni marcher ? De plus, comment une molécule censée lutter contre la douleur produit-elle l’effet inverse ? Il ressort de cette expérience que la médecine a été complètement déshumanisée et que seul compte le profit réalisé par des consortiums avides de gains.