Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Eco & Finance

Merci l’UE : pas de répit pour les Grecs : « Je ne peux même plus aider mes enfants » 

Pendant que d’aucuns, des escrocs notoires et assumés, nous expliquent que l’Europe – et sa monnaie de singe – va nous conduire à plus de prospérité, de stabilité et de baisse du chômage… il se trouve que la réalité est à l’inverse de ce discours, la paupérisation touche de plus en plus de monde et ceci commence par la pauvre Grèce…

Eco & Finance

Vive l’Europe : grève et manifestation en Grèce contre l’austérité ! 

Si vous voulez savoir à quelle sauce vous serez dévorés, quel futur vous attend sous la gouvernance du bankster Macron, voici une idée très précise de la situation. L’Europe protectrice n’est en réalité que le plus gros prédateur qui puisse exister, la plus grande menace contre vos intérêts et ceux de la France. Les faits sont là, ils sont aveuglants.

Eco & Finance

UE/Grèce : les salariés payés avec des coupons alimentaires ! 

Voici donc le résultat de la superbe construction européenne qui devait fortifier les économies des nations et rendre plus forte la monnaie face au dollars. Pari tenu et sa réussite est resplendissante… La solution ? Encore plus d’Europe, de banksters, de financiers, de dérégulations, de privatisations pour le plus grand bien des peuples de plus en plus paupérisés. Bravo ! Des coupables ? Non, jamais, tout ceci est pour notre bien.

Eco & Finance

Grèce : la responsabilité du FMI mise au jour, mais tout continue comme avant 

Le FMI, organisation mafieuse qui a passé ces dernières décennies à détruire des nations pour mieux privatiser leurs biens publics et les mettre sous la coupe des multinationales et des banksters, est encore une fois accusé de mensonge et tromperie dans l’affaire de la dette grecque. Le FMI n’est rien d’autre qu’une succursale de la CIA qui travaille pour une mondialisation économique au service du bankster, ce dernier n’est autre que le petit soldat du mammonisme triomphant.