Ce ne sont plus des « conspis » qui crient au scandale sanitaire mais bien des médecins et autres professionnels de santé…