Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Politique

Rappel utile : Soral, le périple d’un pervers narcissique dont la vie n’est qu’un gigantesque canular ! par S. Blète 

Excellent article de la délicieuse Stéphanie Blète qui nous a posté ce résumé de la vie d’un escroc, d’un voyou qui n’en a même pas les épaules, ni le courage et à la pleutrerie légendaire, Alain Bonnet dit Soral. Le jet-setter toxico raté, le bobo bisexuel germanopratin qui ne s’assume plus et qui veut se faire passer en 2017 pour J. Mesrine !

Politique

Soral, le périple d’un pervers narcissique dont la vie n’est qu’un gigantesque canular ! par S. Blète 

Excellent article de la délicieuse Stéphanie Blète qui nous a posté ce résumé de la vie d’un escroc, d’un voyou qui n’en a même pas les épaules, ni le courage et à la pleutrerie légendaire, Alain Bonnet dit Soral. Le jet-setter toxico raté, le bobo bisexuel germanopratin qui ne s’assume plus et qui veut se faire passer en 2016 pour J. Mesrine !

Informations

« Le Mythomane ou la face cachée d’Alain Soral » par S. LAÏBI 

Voici enfin le livre choc tant attendu, qui se donne pour objectif de présenter Alain Soral dans toute sa nudité, non pas la nudité vulgaire d’un selfie comme il les affectionne tant, n’étant guère gêné à les publier, trahissant en quelque sorte un culte païen voué à la plastique d’un corps vieillissant, mais à travers la description méthodique de ses traits de caractère, de sa personnalité profonde, de son enfance brisée, son passé tumultueux, ses frasques de jeunesse, ses errances idéologiques et politiques, ses retournements imprévisibles ; bref, un portrait brossé avec une fidélité déconcertante mais sans concession d’aucune sorte.

Informations

« Le Mythomane ou la face cachée d’Alain Soral » par S. LAÏBI 

Voici enfin le livre choc tant attendu, qui se donne pour objectif de présenter Alain Soral dans toute sa nudité, non pas la nudité vulgaire d’un selfie comme il les affectionne tant, n’étant guère gêné à les publier, trahissant en quelque sorte un culte païen voué à la plastique d’un corps vieillissant, mais à travers la description méthodique de ses traits de caractère, de sa personnalité profonde, de son enfance brisée, son passé tumultueux, ses frasques de jeunesse, ses errances idéologiques et politiques, ses retournements imprévisibles ; bref, un portrait brossé avec une fidélité déconcertante mais sans concession d’aucune sorte.