En juillet 2011 un étrange décret a été promulgué. Il n’a que très peu été relayé par la caste médiatique, et pour cause, puisqu’il est relatif, écoutez bien, aux armes à feu susceptibles d’être utilisées pour le maintien de l’ordre public. Depuis sept ans il est permis aux forces de l’ordre françaises d’utiliser des armes à feu lors de manifestations ou d’émeutes. Le décret définit avec précision les caractéristiques techniques des armes à feu qui peuvent être utilisées lorsque des violences, ou voies de fait sont exercées contre la force publique et que cette dernière est dans l’impossibilité de défendre autrement le terrain qu’elle occupe.