Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Emprunt obligataire : les Algériens curieux mais pas intéressés 

Les élites sont tellement déconnectées de la réalité de terrain, qu’elles osent faire des propositions totalement irréalisables et ne pouvant déboucher que sur des échecs. Ils osent même proposer des prêts à intérêt, ce qui est sur le plan religieux, totalement illégal et illicite. User d’un euphémisme en qualifiant l’usure de dividende ne suffira pas, comme par un tour de magie, de rendre halal [licite] ce qui est haram [illicite].

Informations

Maçonnerie : Ali Haddad, président du FCE et membre actif du Rotary club Algérie ! 

On apprend que l’homme d’affaires algérien Ali Haddad, président du Forum des chefs d’entreprises et membre actif du Rotary Club Algérie a offert 20 000 cartables aux élèves nécessiteux, alors qu’il est lui-même accablé de dettes contractées auprès des banques algériennes et que ses contrats ne sont pas honorés à temps. C’est cela le paradoxe algérien. À travers cette action de propagande qui se veut caritative et philanthropique, il semble que le sieur Haddad veuille présenter son club sous son meilleur jour, dissimulant sciemment son côté occulte et pernicieux. Il n’échappe en effet à personne qu’il s’agit là d’une organisation internationale cryptomaçonnique, dont la présence en Algérie ne relève pas d’une quelconque œuvre de bienfaisance mais du souci de mettre en place une cinquième colonne au service de la françafrique et de l’atlantosionisme, prête à servir le maître et à sacrifier les intérêts supérieurs du peuple algérien et de la nation. Le loup est dans la bergerie.

Eco & Finance

Adhésion du Maroc à la CEDEAO : vers l’abandon du dirham ? 

Drôle d’histoire que cette adhésion du Maroc à la CEDEAO. D’aucuns expliquent que le Franc CFA va disparaître au profit d’une nouvelle monnaie créée par la CEDEAO. On va pour notre part annoncer une banalité, ceci est une catastrophe, une grossière erreur qui poussera ces états dans les mêmes difficultés que l’UE et sa monnaie unique ! On le sait déjà, au lieu d’éviter ce piège aveuglant, les états membres de la CEDEAO plongent dedans les pieds joints.