Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

La bête financière, par Lotfi Hadjiat 

Comme je l’avais prédit dans mon article du 10 mai 2016, intitulé Le vent a tourné, le Brexit l’a emporté. Jour de grâce pour les croyants, que ce 24 juin 2016. Jour où la bête financière fut vaincue. Jour également où ce maudit TAFTA fut flingué. Pour ceux qui aiment les chiffres, 2 + 4 = 6, juin = 6 et 2016 se finit par 6. Le glas a enfin sonné pour le Veau d’or, il titube, il chancelle, il est déjà à l’agonie. « Là où le péril croît, le salut croît aussi » disait Hölderlin ; effectivement, c’est en Angleterre, le bastion de la finance apatride, que celle-ci a été vaincue.

Lectures

Nouveauté Fiat Lux : « Introduction à l’étude de l’influence politique du pouvoir financier » du Dr Hamza Benaïssa 

Cette étude se fixe pour objectif d’expliquer comment et pourquoi le pouvoir politique actuel est entèrement entre les mains de la finance mondialiste dans son expression ultra capitalise. L’auteur du livre rappelle que cette situation ne pouvait s’imposer aux peuples sans le renoncement total à toute spiritualité. Son autorité ayant disparu, la nature abhorrant le vide, elle fut aussitôt remplacée. À cela, il faut ajouter l’imposition, en Occident, du modèle de l’absolutisme royal qui donne l’entier pouvoir à un seul homme, en s’exposa

Dégénérescence

BLACK FRIDAY 2015 : L’esclave moderne 

« L’Amérique aussi, dans sa façon essentielle de considérer la vie et le monde, a créé une « civilisation », qui se trouve en parfaite contradiction avec l’ancienne tradition européenne. Elle a définitivement instauré la religion de l’utilitarisme et du rendement, elle a placé l’intérêt pour le gain, la grande production industrielle, la réalisation mécanique, visible, quantitative, au-dessus de tout autre. Elle a donné naissance à une grandeur sans âme de nature purement technico-collective, privée de tout arrière-plan de transcendance, de toute lumière d’intériorité et de vraie spiritualité. Elle aussi a opposé à la conception de l’homme intégré en tant que qualité et personnalité dans un système organique, une conception où il n’est plus qu’un simple instrument de production et de rendement matériel dans un conglomérat social conformiste ». Julius EVOLA.