Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Big Pharma : crimes, mensonges et manipulations de l’industrie 

En plus de 10 ans, les scandales sanitaires se sont enchaînés. Thalidomide, Vioxx, Mediator, ces noms de médicaments aux conséquences désastreuses sur les malades résonnent encore dans tous les esprits et pourtant la liste s’allonge encore avec la Dépakine, un anti-convulsivant engendrant des dizaines de milliers d’enfants victimes de troubles du développement. Avec le Professeur Philippe Even, professeur émérite et ancien doyen de la faculté de médecine Necker, et Marie-Odile Bertella-Géffroy, ancien magistrat du pôle de santé publique, le Docteur Nicole Delépine et Elise Blaise vont s’intéresser aux rouages des laboratoires pharmaceutiques, entre mensonges et manipulations.

Santé

Big Pharma surpuissant : une taxe pour indemniser les victimes de la Dépakine ! 

Voilà que les criminels de Big Pharma, non seulement ne feront pas un seul jour de prison malgré les milliers de morts et de maladies causées par leur poison, mais voilà aussi que les indemnisations aux victimes seront supportées par la collectivité ! Elles ne seront nullement payées sur les milliards de bénéfices de Big Pharma, entreprises du CAC40 et des plus grandes places boursières au monde, mais bien de la poche du contribuable qui a déjà eu à payer le médicament et en a subi les effets dévastateurs. À part ça tout va bien, point de complot en ce bas monde…

Santé

Crise majeure à l’Agence du médicament 

Le dépeuplement de cette structure publique dû à la désertion de hauts cadres initialement affectés à des postes sensibles fait qu’elle a été pratiquement décimée et qu’elle ne sert strictement plus à rien désormais déjà qu’elle ne servait pas à grand chose. Quand on observe ces cadres quittant le navire pour se jeter dans les bras des grands laboratoires privés comme Novartis ou Fabre, il y a de quoi se poser des questions sur leur probité, car à ce niveau d’abandon et de renoncement, on peut dire qu’ils ont failli aux lois de l’honneur et à l’intégrité, ce qui devrait susciter une enquête préliminaire à la recherche de délits comme les conflits d’intérêts.

Politique

Déchéance de nationalité : l’absurdité d’une mesure stupide ! 

Quel cirque que tout ce tintamarre sur la déchéance de nationalité visant les terroristes ! Ce n’est pas seulement une fausse bonne idée qui pourrait tromper quelques distraits politiciens, c’est tout simplement la plus grosse arnaque et manipulation de masse commises depuis des lustres en France. Il n’est pas question, dans cette réflexion, d’entrer dans le fond du sujet en rappelant que le kamikaze, prêt à mourir, n’a que faire de la CNI française. Cet argument à lui seul devrait suffire à anéantir une bonne fois pour toutes cette mascarade, mais c’est sans compter sur le troupeau d’abrutis de l’Assemblée et des médias. On ne va pas parler des apatrides qui seront générés par une telle mesure et dont on ne pourra pas se débarrasser, sachant pertinemment que leur extradition les mettrait en danger de mort dans leur autre pays s’ils en ont un. Dans tous les cas, ils seront nourris et blanchis par le contribuable. D’aucuns, les grands futés, nous expliquent que ce n’est pas grave, puisque ces terroristes resteront en prison toute leur vie, sauf que ce n’est pas vrai. À 20-25 ans,une condamnation à 30 ans de prison, suppose qu’on en sort à 50 ans.