Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Victoire : le Conseil d’État pour obliger l’état à mettre à disposition du public le seul DTP ! 

Une bataille de gagnée dans cette énorme arnaque des obligation vaccinales mise en place par Big Pharma, merci au rapporteur Rémi Decout-Paoloni. Il reste néanmoins beaucoup de batailles à mener comme la toxicité du mercure ou celle de l’aluminium ainsi que toute volonté de rendre obligatoire des vaccins – soins médicaux – qui ne devraient pas l’être. La moindre des choses, selon la loi, est de laisser le choix au patient après l’avoir informé de toutes les contre-indications et effets secondaires et ne plus pratiquer la vaccination de masse sans questionnaire ni évaluation personnalisée. Ensuite ce sera aux parents et patients de choisir en connaissance de cause.

Santé

Refus de vacciner à Auxerre : deux mois de prison avec sursis 

Ces parents vigilants vont probablement faire appel de ce jugement qui n’a pas tenu compte de leur moyen de défense, à savoir l’indisponibilité sur le marché du seul vaccin obligatoire, le DTPolio. Les parents ne sont en effet aucunement tenus de faire injecter à leur enfant un vaccin hexavalent non obligatoire et qui, au surplus, a entraîné chez beaucoup, des effets secondaires graves avec, chez certains, de lourds handicaps et parfois une issue fatale. Avec une telle défense qui tient la route, gageons que les juges d’appel sauront rétablir ces parents dans leur droit. Ce qui demeure incompréhensible, c’est pourquoi les autorités sanitaires n’obligent-elles pas les fabricants à mettre sur le marché le vaccin trivalent, le seul à être obligatoire au regard de la loi. Car, ne dit-on pas que qui peut le plus, peut le moins ? Si la fabricant est capable de réaliser un vaccin à 6 valences, il peut tout aussi bien produire un vaccin à trois valences ; il lui suffit d’en retirer trois. C’est aussi simple que ça, mais allez leur faire entendre raison.

Santé

Deux jumelles décèdent après la vaccination polio ! 

Se peut-il vraiment que les décès quasi brutaux et concomitants de ces deux jumelles soient le fruit du hasard ? C’est la version que donneront probablement les autorités sanitaires alors que le lien de cause à effet paraît si évident. D’autres cas similaires se sont produits ailleurs, tant chez des enfants que chez des adultes. Jusqu’où ira-t-on dans le déni de ces drames causés par l’entêtement des autorités à mener de vastes campagnes de vaccination touchant absolument tout le monde, sans le moindre discernement et souvent en ayant recours à des multivalents non obligatoires ?