Ah ben oui, c’est tellement simple. Vu que le secret bancaire a sauté en Suisse, il fallait sortir une solution…