Ce procès est à suivre avec attention car il peut mettre en lumière les pratiques occultes et illégales de l’état dans l’information, ou plus exactement la manipulation, concernant les attentats commis en France ces derniers temps.