Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

Julius Evola et le ski, par Pierre-Yves Lenoble 

« Le fait est que, dans ce sport, c’est avant tout l’âme « moderne » qui se sent à son aise : une âme ivre de vitesse, de « devenir », qui veut se perdre dans un mouvement accéléré, pour ne pas dire frénétique, célébré jusqu’à hier comme celui du « progrès » et de la vie « intense » alors que, sous de nombreux aspects, il n’a été qu’effondrement et chute », J. Evola (L’arc et la massue, Pardès, 1984, p. 62).

Lectures

Réflexions estivales, par Pierre-Yves Lenoble 

– Les pseudo-catholiques traditionalistes qui dénoncent la gnose n’ont pas honte d’afficher les ténèbres de leur ignorance et de leur agnosticisme (suivant l’étymologie stricte de ces mots) ; s’ils avaient lu le Nouveau-Testament en grec, et non pas celui écrit en langue vernaculaire, ils auraient constaté que le terme gnosis (traduit en français par « sagesse » mais qui signifie simplement « savoir » ; en revanche, l’epignosis est la « connaissance transcendante » ou « science parfaite » ; voir Épître aux Colossiens III, 10) y est présent 29 fois… il est sûrement plus facile de croire à la légende occultiste de l’anneau magique de Jeanne d’Arc (l’androgyne qui passe par le feu) inventée de toutes pièces par les sociétés secrètes de Charbonniers (les « Bons Cousins ») du parti français que de s’intéresser aux Saintes Écritures dont pourtant on se réclame.